Les Enfants du DésertAccueil.html
association humanitaire luttant contre la malnutrition 
des enfants des quartiers pauvres d’Atar en MauritanieAccueil.html
JUIN 2009


Fin de la saison 2008-2009. Geneviève Courbois est revenue le 15 juin. Elle nous rapporte qu'elle a trouvé des enfants de plus en plus affaiblis. Faute de charters, cette saison, les équipes médicales ne sont pas venues  et leurs absences nous ont profondément manqué. Fort de la gravité de cette situation, le quotidien Nouakchott Info (lire l’article) relaie cette préoccupation en écrivant un long article daté de février 2008 "Adrar/Suspension des vols charters sur Atar : Les actions humanitaires en pâtissent aussi"


Geneviève Courbois et les bénévoles ont dû distribuer à un plus grand nombre d'enfants la spiruline. Cette saison encore, EDD a fournit des denrées alimentaires à certaines familles très appauvries. Le nombre s'accroît mais faute de moyens EDD ne peut pas répondre aux demandes de toutes ces familles. Il est nécessaire de continuer davantage à soutenir EDD dans ses actions et à venir dans le cadre d'une équipe médicale ou à titre privé.


En France, les manifestations ont commencé pour la saison d'été. En mai, Martine Béal a organisé un vide greniers près d’Orléans.  Le 21 juin, pour la troisième année consécutive, Le Golf de Mormal et ses bénévoles actives, Fabienne Alléard, Marie-Hélène Androlus, Laurence Dubois,  ont organisé une journée d'action en faveur d'EDD. Encore une fois, l’affluence et la gaité des participants ont reflété cette journée dédiée aux enfants d’Atar.



AVRIL 2009


Les 25 et 26 avril ont eu lieu à la salle de l’Oratoire de la Rochelle les Journées mauritaniennes organisées par M-F. Chabaud.


L’association humanitaire Santé 5 continents a organisé le 10 avril un festival de musique "Festival MP5" à Montbazon, dédié au fondateur de l'ONG les Enfants du désert, Jean-Michel Courbois, disparu récemment. L’intégralité des dons récoltés au cours de la soirée est dédiée à la Mauritanie, où l’association Santé 5 continents poursuit son action visant à créer les conditions d’auto-suffisance du village Teyarett par la création de jardins communautaires.

Le Conseil d'administration d'EDD s'est réuni le 4 avril pour réorganiser l’équipe d’EDD. Les membres du CA et les quelques bénévoles venues ont prouvé combien le projet devait perdurer.

 
SEPTEMBRE 2009


C'est un mois de préparations.....

Préparations de l'Assemblée Générale où tous les adhérents viendront discuter des différents points de l'association pour les prochains mois, le 5 septembre au siège social.

 

Préparations également de la Trouvillaise, grande course des femmes au bord de mer où 1€ par inscription sera reversé à EDD. Nous serons la seule association humanitaire présente. Grâce à notre stand, nous espérons mieux nous faire connaître. Emma de Caunes qui sera la marraine de l'événement sera présente. Si vous n'êtes pas trop loin et si vous souhaitez nous aider ou courir sous les couleurs de l'association, n'hésitez pas!! Normalement seront présents, pour le moment, Geneviève Courbois et Claudine Gilot.

 

Préparations de la nouvelle saison 2009/2010, des premiers départs de bénévoles pour Atar et l'urgence .... L'envie d'y aller très vite quand on sait que le ramadan commence juste le 23 août et que, déjà, selon Salima, les enfants ont faim et viennent chercher à manger chez Fatima DELAÏ..


Compte-rendu de la Trouvillaise ici

 
OCTOBRE 2009


Je profite de cet espace pour vous donner des nouvelles d' ATAR et vous remercier d'être toujours présents aux cotés d'EDD!

j'ai retrouvé, vous l'imaginez bien, beaucoup plus de misère et une grande lassitude des gens !!! des enfants fatigués, maigres avec diarrhées et teignes ! pathologie classique quand on revient après 3 mois d'absence !!! les missions médicales ne viennent qu'en janvier : OUED le 3 janvier pour 15 jours, “Terres d'azur” le 10 janvier pour 15 jours et “Santé 5 Continents” 2ème semaine de février !!! on les attend de pieds ferme. il y a une si grande lassitude de toute cette population : ils attendent ? me disent : "Aicha, quand est ce qu'ils viennent les touristes ? " les boutiques sont vides, l'argent ne circule pas !! les marchés sont bien vides aussi!! à part les dattes qui cette année se sont multipliées!!!

je m'applique bien sur à me concentrer sur les enfants des centres mais très vite les besoins débordent et notre action glisse doucement vers une véritable entraide vers ces gens si pauvres!! je suis toujours si sensible à cette misère : alors je fais ce que je peux, aidée par 3 bénévoles super qui amènent outre leur jeunesse, leur enthousiasme, et leur disponibilité une véritable écoute à tous : elles se lancent dans l'alphabétisation : 30 femmes sont inscrites à château d'eau !!! C'est la période du déparasitage. Un nouveau Centre s'est ouvert à Hi-Moguéyé.

Que dire d'autres !! Martine Capitaine, bénévole de l'association "Le souffle de l'aube" est venue apporter à EDD 18 cartons de vêtements d'enfants, d'adultes et des jouets… qui ont été tout de suite distribués dans les centres qu'elle a visité. Le camion de pompier qui partira de La Rochelle lors des Journées de Solidarité est très attendu ici car c'est l'opportunité de le remplir de vêtements , jouets, matériel divers pour les centres !!! Grâce aux dons, nous avons pu limiter les frais de transports entre la France et Atar. Rémy Roseau nous a fait part d'un don de 800 €, pour la 2ème année consécutive du club Kiwani et d'un don d'habits en laine d'un club de tricot qui partira dans le camion. Les élèves de l'IDRAC ont également transmis un chèque conséquent pour les enfants..

Je vous remercie tous…. ainsi que les élèves de l'IDRAC qui continuent de nous soutenir et ainsi que Karine Douliez, artiste peintre qui a décidé de reverser 5% des ventes de ces toiles représentant un enfant à EDD.. Merci encore!!!

Mais je ne veux pas terminer sans vous dire combien ce pays est rempli de richesses !! des paysages à vous couper le souffle, surtout le soir quand le soleil se couche derrière la montagne et illumine les dunes !! les matins sont superbes, remplis de fraîcheur, les oiseaux piaillent d'impatience et chacun part vers quelque part !!!! la gentillesse de chacun vous bouleverse et vous faites une fête d'un bon srig tout rempli de mousse et des 3 premiers thé !! du bonheur ils nous en donnent et des leçons de grand courage aussi !! alors on se bat pour eux ? pour leur donner cet espoir qu'ils attendent de nous !! dans une grande discrétion et pudeur!

La Présidente Geneviève COURBOIS

 
NOVEMBRE 2009


Un mois de novembre marqué en

France par le départ du camion de pompiers lors des journées internationales de la solidarité de la Rochelle. Le voyage s'est bien passé et l'équipage est arrivé à Atar heureux emmenant avec lui tous les dons récoltés en France. (voir le blog du voyage : Atar en vue !) Et on peut dire qu'il y en avait !!! (vêtements de pompiers dont la remise officielle se fera bientôt, mais aussi vêtements pour les enfants, matériels scolaires, …). Ce camion servira à transporter d'un centre à un autre les repas qui seront confectionnés au centre de "la maison de l'enfant" ainsi qu'au transport des responsables lors des réunions et des enfants trop éloignés les uns des autres quand une mission médicale vient et puis bien sur, il sera toujours au service des autres, des plus démunis!! ce sera le camion de l'espoir!! pourquoi pas, comme le suggérait un des bénévoles, emmener certains enfants du coté de la côte mauritanienne pour leur faire découvrir !! Nous remercions vivement les donateurs, sans qui rien n'aurait été possible : l'ONG HAMAP (Joël KAIGRE, son Président et Thierry GAGNER, Directeur HAMAP SANTE) ainsi que l'association PAS Pompiers Alsace Solidarité de Mulhouse (Lieutenant Jean- Luc Manser), donateurs de ce camion et du matériel de pompiers. Merci à toutes les personnes qui ont répondu à l'appel d'urgence pour les frais de transport que ce soit sur ce site ou sur Facebook (où entre parenthèses, nous en sommes à 113 membres !!!). Ils ont été si nombreux !!! Nous remercions également toutes les personnes qui, sur la vague du single de Diam's "Enfants du désert" et son projet de solidarité en Afrique, nous ont contacté pour nous aider, pour proposer leur service. Nous essayons de leur répondre et on espère que ce mouvement continuera à prendre de l'ampleur.


En Mauritanie, la présidente a continué à s'occuper avec les bénévoles, des enfants. Il y a un manque évident de médicaments et EDD n'arrive pas à faire face aux maladies…. On attend donc avec impatience les équipes médicales dès le mois de janvier…

Geneviève Courbois a également rencontré des responsables espagnols et italiens d'une société  aérocoptère qui sensibilisés par le travail de l'Association, ont décidé de nous aider…

De l'espoir, des opportunités qu'ils puissent se transformer en du concret pour 2010.


Mais en attendant, on vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année en famille et à l'année prochaine !!!

 

JANVIER 2010


Le temps passe bien vite depuis mon retour à ATAR le 10 janvier. Je quittais l’île de Ré couverte de neige et retrouvais quelques heures après le soleil, les rues sableuses d’ATAR, les charrettes poussées par des ânes courbés sous le poids des charges et les sourires, les cris, la poussière et les interpellations des uns et des autres au gré des interminables salutations (obligatoires) ! la vie reprenait puissante et je me retrouvais baignée dans l’ambiance bruyante des rues de la ville ! Notre avion atterrissait très tôt le matin, si bien que nous avons pu, Bertrand (bénévole qui vient pour la 3ème fois) et moi plonger très vite dans le  quotidien d’EDD, aller vite à la maison des bénévoles pour retrouver tous ceux qui ont répondu à l’appel d’« EDD » :

La mission dentaire OUED était là au complet ! 10 jeunes étudiants dentistes qui venaient pour la 4ème fois et qui entamaient leur deuxième semaine ! Ils  accueillaient ce matin-là, leur professeur pour partir  avec eux dans la « brousse », dans les petits villages enfouis au fond des oueds asséchés, à une centaine de km d’ATAR : ZARGA, Maïereth, TOUNGAD, TIMINIT…7 jours dans le désert, et chaque jour le même objectif de  soigner, soulager, expliquer et mettre leur expérience au service des plus isolés dans les campements et les oasis lointaines ! L’ambiance était fébrile : le départ en 4X4 approchait et ils étaient tous à courir d’un endroit à un autre, à remplir des sacs : médicaments, matériel dentaire etc… Leur enthousiasme, leur jeunesse bousculaient l’inertie habituelle des gens autour d’eux !! j’ai été de suite impressionnée par cette force qui émanait d’eux tous ! Nous avons quand même eu le temps de discuter avant le départ sur leurs impressions :  j’ai compris alors toute la passion qu’ils avaient mis dans leur action : ils étaient venus donner, se donner surtout et apporter par leurs soins un regard attentif, une affection aussi aux plus pauvres !! ils donnaient ce qu’ils savaient faire de mieux : leur expérience acquise après 5 ou 6 années d’études soutenues !! Leur  réussite : ils l’ont voulue et ils l’ont alors couronnée au milieu des plus pauvres pour les soulager et amener un peu plus de bonheur.

Ils ont battu tous les records parait-il et en étaient très fiers :  extractions de dents en grosse  majorité, soins des caries. Ils  se divisaient en groupes et se répartissaient dans tous les endroits de la ville : nos Centres de nutrition mais aussi PMI, Hôpital, prévention au lycée et aux collèges de la ville.  Ils ont pu distribuer quantité de brosses à dents ainsi que du dentifrice ! ce qui n’est pas une mince affaire quand on sait qu’ici on se « brosse » les dents avec un bout d’atil ! (bout de bois qu’ils machonnent à longueur de journée jusqu’à rendre fibreux le bout et permettre de rendre la dent bien blanche! Mais aussi de la déchausser !)

MERCI à vous tous : Annelle, François, Matthieu, Batoul, Mohamed, Antoine, Paul, Julien, Samia et Karrage !

Ce mois de janvier 2010, une autre mission médicale arrivait le 17, celle de « Terres d’Azur », mission fidèle à EDD, composée de 2 médecins généralistes, d’un kiné et d’une infirmière! Eux aussi ont donné durant 3 jours le meilleur d’eux-mêmes ! ils se sont installés chaque matin dans 3 de nos centres : à ADEBEY, à la Maison de l’enfant et à Château d’eau ! On leur amenait en plus les enfants les plus fatigués des autres centres : si bien que presque tous nos enfants ont été vus !

Leur  constat est plutôt satisfaisant et je crois que nous pouvons être fiers de ce qu’ils nous ont dit puisqu’ils l’ont associé au travail que nous faisons et la vigilance que nous maintenons au niveau des responsables depuis 10 ans maintenant.

MERCI à eux aussi pour cet encadrement des enfants : la douceur des 2 médecins et la vigilance et l’organisation de Joseph avec Hélène ont pu  nous « rassurer » sur l’état de nos petits !! une disponibilité à toute épreuve aussi et une si grande complicité entre eux qu’on aura du regret de les voir repartir dimanche prochain !!!

Arrivées aussi durant ce mois de janvier de Bertrand (3 semaines), de Marie-Hélène (1 mois), et de 2 nouvelles : Elizabeth et Chantal (15 jours) qui se sont de suite mises dans le bain ! leur étonnement, leur disponibilité, leurs émotions des 1ers jours étaient à la hauteur de leur générosité, de leur enthousiasme. La Maison des bénévoles n’a jamais vibré autant de bonne humeur, d’énergie : Marie-Hélène partout au volant de la corolla et les autres bien répartis partout dans les centres! Chaque après-midi le compte rendu du matin, et à s’activer à autre chose, toujours pour EDD ! C’est ainsi que nous avons rangé les différents cartons venus avec le camion PAS-HAMAP que nous avons de suite distribué dans tous les centres ! nous avons même emmené lors de notre visite à TEN LABBE le 24 janvier des habits chauds pour toutes les personnes agées et pauvres (les pulls +pantalons+tee-shirts) : là aussi du bonheur de donner et de soulager ! les nuits dans la badiya avoisinent les 8° tandis que dans la journée, le soleil arrive tout doucement à réchauffer !!!

Le contenu du camion était impressionnant et je voudrais une fois de plus  remercier l’association P A S (POMPIERS-ALSACE-SOLIDARITE) et plus particulièrement le Lieutenant Jean-Louis MANSER, son Président ainsi que ceux qui nous ont choisi pour nous en faire don ;  c'est-à-dire  l’Association HAMAP-SANTE : Joel KAIGRE et Thierry GAGNER , nos amis de longue date. En accord avec Abdi Ahmed T'FEIL, représentant d'HAMAP SANTE à Nouakchott, nous attendons les livres de l’association Millepages (qui doivent arriver avec AFRICA RUN trés rapidement) pour aller porter les livres ainsi que le matériel de pompiers à Nouakchott soit :

1 carton de chaussures, 35 pantalons,1 carton de vestes à bandes, 9 vestes en skaï, 1 carton de 8 vestes en cuir, des casques rouges, 9 lances à incendie.

Le camion contenait aussi : 50 cartons de vetements dont 7 de  petites layettes tricotées par une association amie de Dominique et Rémi ROSEAU + 6 cartons de jouets + 10 petites tables d’école + 20 chaises + 3 vélos + 1 TV + 1 lecteur DVD + 7 gros containers en plastique destinées au rangement des jouets dans les centres et remplis de matériel divers (petite pharmacie), vêtements, jouets et papeterie ! des couvertures, des serviettes de toilette, etc… et j’en oublie !

Du bonheur, du bonheur !! un grand merci à tous ceux qui ont participé au rangement et au convoyage !! j’ai demandé à Yvan, bénévole qui est venu avec le camion et qui reste ici jusqu’en avril de nous faire un petit compte rendu du voyage !! je pense que ce sera fait dans la prochaine lettre d’information !

Le 24 janvier, nous avons décidé aussi avec Marie-Hélène de partir dans notre centre de TEN-LABBE (50 enfants) en compagnie d’un infirmier pour aller soigner la population qui, d’après les rumeurs ramenées par Chantal et Elizabeth, souffrait de la faim et du manque de soins. Nous sommes parties très rapidement sur la route de Ouadane, amener du lait, du riz, de la farine, de l’huile, du sucre et une caisse remplie de médicaments !

Atigh, notre infirmier a soigné jusqu’à la nuit en compagnie de Marie-Hélène pendant que je faisais la distribution de denrées aux plus démunis! une belle journée remplie d’entraide, d’amitié, de chaleur humaine, de rires ! des moments chargés d’émotion et aussi une belle leçon que nous recevons toujours de ceux qui n’ont rien mais qui n’hésitent pas à sortir de la poche, une vieille perle ou un quelconque bijou mais quelque chose qui leur permet de garder la tête haute et de nous remercier dans leur dignité !! C'était une action ponctuelle car nous sommes en ce moment dans une situation d'urgence !! qui répond à l'éthique que nous avions avec Jean-Michel sur les actions EDD!!

Ce fut un mois de janvier chargé en événements : 2 missions médicales, des arrivées de bénévoles supers, des enfants plus nombreux encore dans les centres, notre voyage à TEN LABBE à la rencontre des plus isolés !! merci à tous ceux qui ont oeuvré pour que le camion soit rempli et arrive pour le plus grand bonheur de nos enfants des quartiers pauvres. Merci à vous tous qui, de loin ou de prés, êtes là pour qu’EDD continue sur place de soulager, encadrer et soigner les enfants, nos enfants d’ATAR mais vos enfants aussi car nul doute : tout ce que vous faites pour eux là-bas en France est le ciment de notre action ici !! et toute votre énergie dépensée dans chacun des secteurs d’EDD est le moyen de redonner à nos petits, une vie meilleure et digne…MERCI POUR EUX !!

La Présidente

AVRIL 2010


Chers amis,


Me voici de retour en france juste un petit mois pour vivre un autre bonheur : celui de la joie d'être une grand'mère!!

Cela me donne l'occasion et le temps de vous mettre au courant de nos activités à Atar, de l'état de santé de nos petits (516 au dernier recensement) qui se multiplient dans nos 9 centres de nutrition  répartis dans la ville et les oasis voisines.

Ce deuxième trimestre a vu l'arrivée tant attendue de 3 missions médicales, venues avec le charter de point Afrique, reprenant ainsi ses vols aprés 2 années d'absence !!
OUED (3 janvier): 1ère mission dentaire qui regroupait prés d'une dizaine de jeunes dentistes diplômés, "Terre d'azur" le 17 janvier pour 15 jours : mission composée de 2 médecins, d'un kiné et d'une infirmière  et "Santé 5 Continents" le 14 février, avec 2 médecins, un pharmacien et une infirmière pour 8 jours.


Durant cette période, tous nos enfants ont été vus et revus, dépistés, déparasités et multivitaminés !!! Amenant avec eux médicaments et matériel, que du bonheur de les voir faire face aux multiples pathologies classiques dans ce milieu sans eau où l'hygiène fait défaut et que nous combattons avec force depuis 10 ans ! Toutes ces équipes ont reconnu l'importance du travail mis en place par EDD, travail des bénévoles notamment, qui sans relâche et avec vigilance s'investissent, surveillent, scrutent, cernent les enfants les plus fragiles ! Chaque enfant fait l'objet d'une attention certes médicale, mais surtout  d'une véritable attention mélée de  tendresse énorme, partagée avec la maman qui prend part à son épanouissement !


Arrivée aussi du camion d'Africa Run (février) où nous avons été jusqu'à Nouakchott chercher des centaines de chaussures de sport que cette association humanitaire récolte tout au long de l'année dans les grand rallyes français ! cela fait 3 ans maintenant que nous équipons toutes les petites équipes de foot des quartiers de nos centres grâce à eux ! en plus d'une trentaine  de vrais ballons de foot en cuir, donnés par un responsable de club !

Distribution de vêtements amenés par le camion HAMAP dans tous les centres : tous nos petits n'avaient plus le droit d'être malades!

Là aussi, quel bonheur de les voir redresser la tête, fiers dans leurs habits tout neufs! Ce camion, cadeau des associations PAS de Mulhouse et HAMAP de TOURS regorgeaient de trésors ! en plus des vêtements et des jouets, il y avaient des tables et des bancs d'école donnés par Mr le maire de Sainte SOULLE, un grand tableau noir, du matériel pédagogique, des livres, cahiers etc... et même 3 vélos !

Je ne dirai jamais assez combien chaque petite chose est un véritable cadeau fantastique pour eux: cadeau car il représente pour ceux qui se sont investis dans leur transport, une organisation faite d'énergie, de bonne humeur et pour ceux qui les reçoivent, un émerveillement, des rires tout à coup, des yeux qui brillent et un véritable partage !


MERCI à tous ceux qui s'investissent ainsi !


Merci pour chacun de nos petits en particulier de les aider à grandir intelligemment, d'aider à leur épanouissement physique et intellectuel, de les éveiller en leur faisant découvrir ce qu'ils sont capables de créer, de construire, d'inventer même et puis dans ces jeux il y a aussi le partage avec les autres, le dialogue muet des petites mains qui ensemble construisent la grande pyramide de cubes kapla !

N'oubliez pas : "dans le désert on ne possède que ce que l'on partage"


Nous avons besoin d'aides vous l'imaginez ! GRAND MERCI A VOUS TOUS pour tout ce que vous faites déjà, pour tous vos dons quelqu'ils soient: contribution physique ou morale!

EDD grandit ! Nous allons fêter nos 10 années d'existence.

Sachons rester modestes car "bien sur la tâche est immense et nous ne faisons que des petits pas....mais ..."des petits pas géants dans la découverte de soi...


A trés bientôt, je vous embrasse tous


La Présidente
Geneviève Courbois

NOVEMBRE 2010


Bonjour à tous!!


le temps est bien vite passé depuis mon dernier message ! il est vrai que je me partage beaucoup entre la Mauritanie et la France et qu'arrivée ici dans mon ile je me retrouve bien vite submergée par un quotidien d'une autre réalité!!

pourtant il est temps que notre dialogue reste ouvert et que vous receviez les dernières informations que ce soit de Mauritanie qu'ici en France.

l'Association "les enfants du désert"  a fêté cette annnée ses 10 ans d'existence le 26 septembre 2010 : bel anniversaire qui a été l'objet de rencontres sportives à 2 endroits ce même jour : dans l'Ile de Ré, notre siège social  et à MORMAL prés de Valenciennes pour une compétion de golf!!! j'ai choisi personnellement d'aller à MORMAL car il était question alors bien plus que d'une compétition mais d'une véritable rencontre de l'amitié et de la générosité depuis 4 ans déjà que Philippe ALLEARD, son directeur et fabienne sa femme et Marie-hélène et J.claude ANDROLUS et laurence Dubois organisent avec talent pour les besoins de l'ASSOciation auxquelle se sont jointes d'autres adeptes. dans l'ile de Ré, ce fut
un formidable rassemblement organisé, orchestré avec brio par tous les bénévoles venus des alentours et d'ailleurs!!!

des 2 cotés ce fut vraiment des moments partagés dans un esprit de grande solidarité, des moments forts en émotions où les souvenirs affluaient... tous... le coeur porté vers nos enfants d'ATAR!!


Merci à tous d'avoir participé, organisé, donné de n'importe quelle manière, de votre personne et de votre coeur!!!


il est cependant important que je vous parle d'un autre sujet plus sensible et qui a trait à la situation imposée par un regain d'activités de l'AQMI (Al-Qaïda au maghreb islamique)dans cette zone du sahel et plus particulièrement dans la région de l'Adrar qui  nous interesse plus puisqu' ATAR est la ville du tourisme d'où arrivent l'avion charter de "Point Afrique"

.il est vrai que plus que jamais notre équipe en France  et toutes les bénévoles , nous nous posons des questions sur le devenir de nos départs vers Atar! vous connaissez tous les tristes épisodes  des enlevements des espagnols, du couple d'italien libéré le 16 avril... je ne veux pas ajouter à l'horreur les faits connus trop tristement!! mais il s'agit de se déterminer , nous, et de faire un choix!!! partir ou non??? rester.

depuis, l'ensemble des pays de la région met en place une structure unifiée pour coordonner la lutte.

le gouvernement mauritanien a fortement accru la sécurité intérieure, avec notamment des patrouilles de gendarmerie mobiles, un meilleur contrôle des frontières, une unité spécialisée..

Pour les enfants du désert, l'action continue !!et les enfants MANGENT! nous gérons d'ici grace à l'aide de fatimatou mint DELAI, responsable générale des centres et de SAADNI, notre nouvelle comptable et de l'aide du  Directeur de la Banque qui délivre l'argent au reçu du fax que je lui envoie, mentionnnant en détails les dépenses à faire!!! tout fonctionne bien: et vive internet !!! nous dialoguons avec saadni quant à la distribution de l'argent et avec fat delai sur la vitalité des centres avec leurs inévitables problèmes!!!

bien sur la population d'atar ne comprend pas notre absence!!!

bien sur que nous ne les abandonnerons pas!! 10 années de présence  où nous avons tous fait le don de nous-même pour permettre à ces nombreux enfants de ne plus mourir de faim et de connaitre un éveil qui les transforme et leur donne une autre réalité, dans le respect de leurs coutumes et de leurs traditions!!! 

je sais que le choix est difficile, que les pressions familiales ont souvent le dessus!! c'est pourquoi je respecterai votre silence et vos raisons!! si vous avez quelques doutes n'hésitez pas d' aller sur le site de POINT-AFRIQUE lire LA LETTRE DE MAURICE FREUD...

quant à moi il est évident que JE NE  PEUX PAS LES ABANDONNER! cela n'engage que moi !! je repartirai donc le 7 janvier par l'avion charter !!d'autres bénévoles suivent je le sais! nous continuerons d'être prés d'eux!   et croyez bien que la-bas nous nous emploierons avec les bénévoles d'entourer tous ces enfants de tout l'amour qu'ils attendent de VOTRE part jusqu'à des jours meilleurs!!


INCH'ALLAH

La Présidente
Geneviève Courbois

 

Nos partenaires du golf de Mormal

10 ans d’EDD - Ste Marie de ré

janvier 2011


Bonjour à tous!!


Nous sommes bien arrivées avec Elisabeth en ce début janvier à ATAR avec 9 personnes à bord (des humanitaires et 2 touristes), bien chouchoutées par le personnel de bord..
Arrivée rapide, chaleureuse, accueillante avec les mots du coeur que vous imaginez de chacun derrière leur comptoir. ON NOUS ATTENDAIT de partout…. avec force, cris, exclamations, et bonheur visible de nous retrouver ! Après... ce fut du délire ! accueil à la maison de l'enfant avec presque toutes les responsables et pas mal d'enfants avec ballons gonflés, drapeaux... sur le bord de la route qui mène à la maison : émotions... quelle force ! nous restions sans voix ! juste ces visages d'enfants qui criaient et nous touchaient les mains et nous regardaient tant et tant ! les larmes étaient bien mal refoulées : le monde basculait, la réalité difficile à vivre : trop de tout !
L'aboutissement enfin de notre lutte à tous, celle des enfants et de leur survie!
Dans la maison à l'intérieur, les mamans étaient là, remerciaient, levaient les mains au ciel, imploraient un DIEU de reconnaissance !
La suite, des chants et les mains, les corps qui se fondent les uns dans les autres dans une grande affection !!

Le lendemain était marqué par des visites dans 3 des centres : chateau d'eau, maison de l'enfant et hi-mogueyé ! quelle surprise pour nous 2 ! sans voix encore une fois : TOUT ETAIT PARFAIT : cahiers bien tenus, pesées faites, absences et présences bien notées, discipline des responsables, prise de conscience fantastique de chacune d'elle et surtout une grande unité entre elles, une grande complicité que nous avons de suite capté avec Elisabeth et tout ceci grâce à Fat Delai que TOUTES ONT RECONNU avoir "été formidable", sa présence partout, sa vigilance sur tous les problèmes rencontrés... ses contacts quasi permanents avec chacun des centres et tous les jours ! travail remarquable de sa part et de celles des responsables des centres.


Demain grand repas à la maison de l'enfant avec toutes les responsables!


Autrement tout va : grand calme dans ATAR : nous avons fait la visite à la mairie au hakem etc... Mais savez vous que leur parler d'insécurité leur fait injure et qu'ils sont terriblement vexés. Alors on se tait et on continue ce qu'on est venu faire.
Nous sommes profondément émues avec zabeth de ce que nous voyons : cela me donne l'occasion de remercier toutes les bénévoles depuis 10 ans qui ont fait un travail remarquable auprès des centres.
Ici c'est le bonheur, les cris des enfants et leurs sourires, des enfants beaux, innocents au regard candide alors tout ça vaut bien qu'on se batte pour eux !

MERCI POUR EUX

La Présidente
Geneviève Courbois

Février 2011


"Message d'Elizabeth, Bertrand, Bérenger et Guy, de retour d'Atar

 

"Geneviève et Elizabeth nous l'avaient dit lors de leur arrivée en janvier: Bérenger, Bertrand et moi même en avons à notre tour fait l'expérience avec nos propre yeux et notre coeur: les centres vont bien! Merci à nos responsables mauritaniennes sur place, et à tous les bénévoles quil les ont aidées!


Quel choc ce séjour de quinze jours à Atar du 6 au 20 février ! Que de souvenirs, que d'expériences! Ces regards d'enfants, ces sourires, ces mains qui se tendent..l'émotion l'avait tout de suite emporté sur la fatigue d'un voyage exténuant depuis Bruxelles via Nouakchott . C'est l'Amour qui vous donne une grosse claque en direct !


La mise en route n'a pas été longue, et dès le lendemain matin de notre arrivée, nous étions en chemin pour notre tournée : Maison de l'enfant, Adebey, Aghnamaritt, château d'eau, Ziré 3, Himogueyé..les enfants nous attendaient ! Je vous le garantis, ils reconnaissent les bénévoles d'une année sur l'autre et les attendent de pied ferme. « Bertrand, Bertrand » scandaient les enfants. Nous avons tous connu cette joie les jours suivants.


Les enfants des centres sont beaux, en bonne santé et propres,ils chantent, jouent... (grâce au travail des responsables mauritaniennes), les pesées sont faites, les cahiers sont bien tenus, Mais ne l'oublions pas : nous avons aussi nos malnutris chroniques et aigus, notre projet « un repas complet par jour » demeure une priorité !


Moment important du séjour : notre voyage à Ten Labbé, centre éloigné de 180 km. Bertrand et Bérenger qui avaient récolté une belle somme suite à un spectacle organisé à Valenciennes, désiraient une action concrête et marquante : 3 sacs de riz, 3 sacs de sucre, 4 sacs de blé, 3 sacs de lait, 2 sacs de pain écrasé, de l'huile, des pates, du thé, des biscuits, mais aussi des produits pour la propreté ont été distribués.


Nous avons soigné 200 enfants en nous divisant en équipes de 2, d'une part Bertrand et Bérenger urgentistes SMUR, Elizabeth et moi d'autre part. (J'oubliais, grace à Bertrand et Bérenger nous avons rapporté à Atar 3 malles de médicaments!). Ce fut notre « opération chtis »! Elle restera dans les annales d'EDD! Merci à eux!


Je ne veux pas ne pas vous parler du danger..on ne le perçoit pas vraiment là-bas....existe il ? peut être, mais pas question d'abandonner nos enfants ! Les mauritaniens nous aiment, l'armée est là et a recensé notre présence, les autorités mauritaniennes aussi. Nous pouvons nous rendre à Atar: avis aux candidats bénévoles, et nous en avons besoin ! N'AYEZ PAS PEUR ! vous allez penser « que vais-je y faire »? Il y a toujours à faire, avec sa tête, ses mains, ses bras, et son COEUR!


«Quelle que soit la chose que vous pouvez faire ou que vous rêvez de faire, faites la. L'audace a du génie, de la puissance et de la magie.»

(W.H. Murray 1913-1996)


Jackie et Noria ont pris notre relais. Notre présidente, Geneviève va bien, elle est d'une présence de tous les instants ! Prononcez le mot Aïcha à Atar, chez les commerçants, dans les administrations, et même aux barrages de police.... toutes les portes s'ouvrent! Elle est sereine et heureuse à Atar ! Nous l'aimons tous, et elle le mérite mille fois!


Guy LOPINTO, secrétaire général

 

Septembre 2011

 

MERCI A l’Equipe du Golf de Mormal


Pour la 4ème année consécutive, le golf de Mormal (59) a organisé, le 25 Septembre 2011, une compétition de golf entièrement dédiée à EDD. 

Une équipe totalement dévouée à « nos enfants » a œuvré sans compter, tant en amont pour la préparation, que durant le week end, afin que cette journée soit une complète réussite. C’est gagné ! 140 participants, tous pour la bonne cause.


Quel accueil, quel enthousiasme, quelle ambiance ! La météo a joué le jeu.

BRAVO, bravo et un grand merci à cette équipe, on ne cite aucun nom, elles et ils se reconnaîtront toutes et tous.

Octobre 2011

 

Chers amis,

L’été se termine pour nous tous avec, je l’espère, de merveilleux souvenirs de vacances :

rires d’enfants, retrouvailles familiales, activités diverses propices à la détente et au repos.

Moments exceptionnels qui laissent la réalité du quotidien en suspens !


Pourtant, l’équipe d’EDD s’est retrouvée à plusieurs reprises dans l’ile de Ré, au siège social,  soit pour faire le point sur les différentes activités en cours, soit pour participer à des rencontres entre sympathisants EDD et construire ainsi la future saison 2011-2012 avec l’arrivée de bénévoles, dans la perspective d’actions à mettre en place.


Un petit rappel des évènements s’impose en cette fin de saison 2011 aussi bien en France qu’en Mauritanie :


D’abord en Mauritanie :

Début avril, nous avons ouvert un 2ème centre dans l’oasis de TELLABE (120 km d’ ATAR) avec 50 enfants qui sont nourris avec la bouillie traditionnelle. Nous avons mis en place  également une distribution d’aliments de 1ère nécessité pour 10 familles très isolées dans ce fond de l’oued : il était urgent de leur venir en aide : au total 100 enfants y sont nourris et soignés ainsi que de nombreuses personnes âgées.


Lors de  mon 2ème  séjour en mai et juin à ATAR, j’ai pu constater une misère de plus en plus importante qui  gagnait non seulement les quartiers de nos centres et qui affectait surtout la population âgée  de la ville. Nombreux devant ma porte chaque matin ! j’ai alors instauré une distribution de denrées de 1ère nécessité chaque semaine.

Je constatais également que de nombreux enfants venus de la brousse venaient se rajouter  aux nôtres : tous dans un état pitoyable, qu’il fallait réhydrater et nourrir.

Il faut dire que je n’ai jamais connu une chaleur pareille avec vents d’harmattan jour et nuit pendant ces mois de mai et juin : 30° le matin à 6h00 et 45°+ dans la journée !

Mais par bonheur les enfants de nos centres allaient bien : presque pas de diarrhées, et peu d’enfants déshydratés.

Jaki, fidèle bénévole depuis 6 ans, était là, toujours si précise et efficace avec les enfants et les responsables mauritaniennes.


Un grand moment du mois de juin fut l’arrivée de La Représentante Nationale de l’UNICEF, en visite à Atar pour un atelier sur la promotion des droits des enfants, parrainé par le Ministère de la décentralisation et l’UNICEF au profit  des  membres  du REMDDE (réseau des Maires  Mauritaniens Défenseurs  des Enfants). A l’initiative du Maire d’ATAR, elle est venue constater ce que nous avions réalisé depuis 11 ans auprès des enfants : organisation des centres, importance des mauritaniennes responsables des centres, état de santé des enfants et qualité de l’éveil mis en place : tout a été étonnement et admiration de sa part et nous en sommes fiers. Il est important que nous nous appliquions dès notre retour à NOUAKCHOTT en octobre prochain à entretenir ce lien privilégié avec l’UNICEF.


Durant cette année 2010/2011, et malgré les tensions causées par les évènements terroristes, 7 bénévoles sont venus encadrer les enfants : je les remercie tout spécialement.


En France, les activités  et partenariats ont aussi été fructueux :

Don de 10 000 euros de la société Fleury-Michon, qui soutient ainsi notre distribution de repas complets pour nos enfants en malnutrition aigue ! Je voudrais une fois encore les remercier bien vivement ainsi que notre grand ami François PETIT de l’Ecole de Commerce de La Rochelle qui a plaidé si bien le projet que nous allons pouvoir enfin réaliser ce beau rêve !


Partenariat avec l’Association DEEZERT crée en 2009, regroupant un certain nombre d’étudiants (projet CO’) de l’ECOLE DE COMMERCE de L’IESEG Paris, qui par leurs activités et manifestations nombreuses tout au long de l’année ont pu faire un don de 4 000 euros !

BRAVO et Merci à Valentin et à tous ses amis !


Pour la 3ème fois sous l’égide de l’Association Rétaise  «iles, art et culture», une exposition-vente de tableaux a eu lieu le 7 juillet à Ste Marie de Ré : 20 euros reversés à EDD sur chaque vente de tableau soit 1 200 euros  qui viennent conforter le bien-être de nos enfants. Merci de cette fidélité à notre action, Philippe !


Egalement pour la 4ème année consécutive, l’Association «les Filles de La Rochelle» nous a fait participer à un projet remarquable : les adhérentes ont édité un livre de recettes «Les filles de La Rochelle, côté cuisine». Nous sommes parmi les 4 associations bénéficiaires d’une partie de la vente de ce livre.

Le  succès de ce livre a été tel qu’il  nous a permis une fois encore d’être rassurés sur l’aide donnée à nos enfants d’ATAR. Je tiens à les remercier bien vivement pour leur fidélité et leur constance à notre égard : 1400 euros pour nos petits !


Et enfin la journée du golf de MORMAL prés de Valenciennes (5ème année consécutive), le 25 septembre,  qui a rassemblé plus de 140 participants à La compétition EDD de l’année.

Compétition pour «la bonne cause» disaient-ils tous !

Cette journée marque d’année en année un intérêt si vif de la part des organisateurs et des joueurs que l’on peut affirmer avec certitude que c’est la compétition de la générosité, de l’amitié avant tout.


Je tiens ici à remercier toutes ces associations et leurs membres qui, tous, d’une façon délibérée, font don de leur énergie, leur créativité et leur disponibilité pour venir en aide aux plus démunis et aux plus faibles, je veux vous redire que, grâce à vous, nous allons encore plus loin dans nos projets !


PROJET 2011 en construction :

Nous avons aussi depuis cette année 2011 élaboré un nouveau projet pérennisable dans le futur :

Ce projet est une réponse à cette urgence que nous rencontrons sur place.

La moitié des enfants des 7 centres de la ville souffre de malnutrition chronique et sont, de ce fait, en réel déficience alimentaire : il apparait urgent de leur donner un vrai repas complet en plus de la bouillie quotidienne. Une mauvaise nutrition pendant la grossesse ou pendant les 2 premières années de la vie d’un enfant peut retarder le développement physique et mental durant toute une vie : ce retard ne pourra être rattrapé par la suite et l’enfant en souffrira longtemps.

Nous recherchons les fonds nécessaires pour viabiliser et mettre en culture un terrain de 2600m2 situé à 15 km d’ATAR équipé d’un puits avec de l’eau douce  prêté par Salima, notre ami mauritanien depuis les débuts d’EDD. Il faut l’aménager et l’équiper en énergie solaire pour l’irrigation d’où un investissement important au départ de 25 000 euros qui générera par la suite un bénéfice chaque année de 3000 euros grâce à la vente de ses légumes : ce jardin permettra à 70 enfants d’être nourris toute l’année ! (en effet, le coût d’un repas complet (laitage+légumes+viande+féculents) est de 0,70 euros par enfant et par jour).

Une fois équipé et planté, entre les dépenses et les recettes,  sa gestion deviendra autonome sans frais d'assistance français, enfin une solution locale pour rendre autonome nos projets humanitaires !

10 000 euros viennent tout juste d’être donnés par CBRE CB RICHARD ELLIS/HOLDING, société en gestion immobilière à Paris, pour lancer ce projet de jardin humanitaire. Mille mercis pour ce soutien qui donne de l’élan au projet.


Rappelons les dernières statistiques de l’UNICEF : « 1 enfant sur 8 meurt avant 5 ans ! » et il me plait de penser aussi que ce projet interpellera directement tous ceux qui s’y impliqueront, les mauritaniens eux-mêmes qui assureront la gestion de ce jardin et par la suite contribueront par leur travail à l’épanouissement de leurs enfants.

Cet aspect est très important, une prise de conscience et une participation à l’amélioration de la santé de leurs enfants.


Aussi nous avons besoin de rassembler d’autres fonds et de vous tous pour pérenniser ce projet ! Je crois de toute mon âme à ce projet !


MERCI de l'aide et du soutien que vous pourriez y apporter.

A bientôt,


La Présidente
Geneviève Courbois

Janvier 2012

 

Mes chers amis,


Tous nos enfants d’Atar ainsi que les membres du Conseil d’Administration se joignent à moi pour vous offrir nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2012.


Je tiens à vous remercier, vous tous anonymes qui par votre fidélité, votre courage et votre soutien nous aident à construire notre mission en Mauritanie : aller vers les enfants, les plus démunis, les plus isolés dans les quartiers les plus déshérités de la ville, les choisir, les regrouper et agir vite pour leur redonner une alimentation qui leur permettra de résister aux maladies trop nombreuses.


La faim : mot terrible qui vécue la bas prend une tout autre connotation, car elle est celle de la survie et  demande aux parents chaque jour un véritable challenge: faire vivre leurs enfants  avec un peu de  riz  ou de pâtes et de pain …l’équivalent de  300 ouguiyas  soit 80 centimes d’euro  pour toute une famille de 5 et + enfants par jour !

quotidien dramatique qui amène nos enfants dans les centres  dans un état de souffrance chronique, notre bouillie de 900 Kcal est sans aucun doute le seul support alimentaire de ces enfants…


« En Mauritanie, 1 enfant sur 3 souffre de malnutrition chronique » rappelle un représentant de l’UNICEF et 1 enfant sur 8 meurt avant 5 ans !!!


Ces 11 années d’activités n’ont pas été sans déboires, déceptions, ni difficultés de toutes sortes, mais elles ont été aussi sources d’expériences personnelles et prise de conscience de l’impact important auprès de cette population démunie.

D’année en année nous avons appris à cerner l’urgence de l’aide que nous devions apporter.

Les nombreux bénévoles sont venus épauler, former, organiser les équipes locales de chaque centre de nutrition, encadrant ainsi personnel et enfants … et je tiens à les remercier une fois encore pour leur disponibilité et leur générosité.


Hélas, vous n’êtes pas sans ignorer les conditions dramatiques imposées dans cette Région du globe par une tension politique où sévit un terrorisme qui sans état d’âme, est venu détruire un début de promesses d’amélioration économique, tuant du même coup par l’arrêt brutal du tourisme, des centaines de familles qui se sont retrouvées dépourvues de ressources ...


Nous entrons dans la 12ème année de notre combat à nous : celui de la lutte contre la malnutrition et  la pauvreté et c’est avec une certaine fierté que je résumerai brièvement l’évolution progressive de notre travail sur place tout au long de ces années, évolution qui n’a pu se réaliser que grâce à vous …


Et c’est grâce à vous que …


« Les Enfants du Désert » sont présents dans 7 centres de la ville d’ATAR dans les quartiers les plus déshérités soit 394 enfants qui y sont nourris (bouillie hautement calorique)  soignés (médicaments et visite médicale gratuite), habillés (3fois/an) et éveillés : on encourage les enfants à jouer car le jeu enrichit et développe l’enfant  sur le plan social, affectif, physique et intellectuel.


-Dans l’oasis de TELLABE à 150 km d’ATAR : 50 enfants sont nourris chaque jour ainsi que 25 personnes  âgées  et nécessiteuses qui viennent prendre une bouillie à base de lait, de sucre et de pain écrasé

-A ATAR,  50 familles et + sont soutenues chaque semaine  avec une distribution de denrées aux plus déshérités  recevant lait, riz, sucre, huile et pates alimentaires ainsi que la farine !

-Création de 19  emplois dans les centres de nutrition de la ville (6 maisons louées)

-7 bénévoles se sont succédés dont 2 infirmiers durant cette année 2011.


Notre action est bien sûr ciblée sur les enfants mais nous intervenons aussi à tout moment auprès de la population qui vient trouver auprès de nous un soutien et une écoute : nous nous sentons responsables de notre action engagée depuis 11 ans malgré un arrêt brutal d’arrivées de bénévoles et de missions médicales. 

La formation des responsables mauritaniennes que nous avons initiée dans nos centres depuis 12 ans cette année,  nous permet à l’heure actuelle de poursuivre à distance notre action sur le terrain  et là aussi nous pouvons nous réjouir du succès de cette mission et même d’être fiers de voir la relève assurée auprès de nos enfants et ceci par les mauritaniens eux-mêmes.


Mais nous allons plus loin encore


L’aide que vous nous apportez, l’apport financier que vous nous donnez nous permettent durant cette année 2012 de poursuivre notre mission et de mettre sur pied 2 programmes qui nous tiennent très à cœur : je tiens tout particulièrement à remercier la société FLEURY MICHON pour sa donation importante qui nous permet depuis le 1 novembre 2011 de nourrir nos 80 enfants les plus faibles avec un vrai repas à midi de crudités+viande+légumes+yaourt et fruits en plus de la bouillie du matin… gros succès car ces enfants en prenant du poids s’épanouissent au milieu des autres et donnent bonheur à leur famille  et à nous tous qui sommes impliqués dans ce combat.

MERCI du fond du cœur !


2ème projet lancé grâce à la générosité de la Société du groupe CB RICHARD ELLIS  (Conseil en Immobilier d’Entreprises) qui permet de viabiliser un terrain de 40x65m dans les environs d’Atar, généreusement offert par un ami mauritanien et équipé en énergie solaire : panneaux solaires, pompe solaire immergée, bassin d’irrigation de 9 m de hauteur mettant  en place  la culture de légumes qui serviront à la conception des repas pour les enfants : projet lié au premier qui générera également des revenus indispensables pour compléter l’achat d’autres denrées et pourquoi pas augmenter le nombre d’enfants  bénéficiaires.


Ces 2 projets ne pourraient  être efficients sans votre aide !!

MERCI à tous pour votre soutien généreux dans nos actions et de nous aider à réaliser ces projets pérennes.

BONNE ANNEE à vous tous et à tous ceux qui vous sont chers et qui partagent avec vous générosité et humilité.

MERCI DU FOND DU CŒUR de la part de tous nos enfants d’ATAR.



La Présidente
Geneviève Courbois

A l’occasion du 150éme de la parution des «Misérables» de Victor Hugo, l’association maritaise de théâtre «Thelieme» a organisé le 28 septembre 2012 dans le salon d’honneur de la mairie de Sainte-Marie de Ré une manifestation dont le profit était destiné aux «Enfants du désert».

Cette soirée a permis notamment à des enfants de Sainte-Marie de lire des extraits de l’œuvre de  Victor Hugo éclairés par les commentaires de Danièle Gasiglia et Arnaud Laster, fondateurs de l’Association des Amis de Victor Hugo.

Tout en découvrant ou en redécouvrant les Misérables, une belle assistance maritaise a pu prendre la mesure de l’action d’EDD, et en discuter avec ses membres, notamment autour d’un sympathique buffet offert par la municipalité.

Ce fut un beau trait d’union entre l’action qu’EDD mène en faveur des enfants et le grand auteur qui avait créé à Guernesey dans sa maison d’exil les diners des enfants pauvres, et qui citait dans sa préface des Misérables « la dégradation de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit ».

Guy LOPINTO

Générosité et compétition entre amis


Le dimanche 30 septembre, les bénévoles de l’Association "EDD", membres du golf de Mormal (59144), ont proposé une journée d’action en faveur des Enfants du désert. par l’organisation d’une compétition conviviale.

Cette manifestation caritative était dotée par : les golfs et domaines du réseau Golfy, la société Golfy, le golf de Dolce Chantilly, la marque BN, le Moulin Rouge, la société Grains Noirs, le golf de Mormal, la boutique Villa Déco à Louvroil, Optic 2000 à Avesnes, la pharmacie Gambetta à Beauvais, l'entreprise Erem de l'Oise, les sociétés UNEP et CBRE...et le sympathique Willy Dhainin !

144 joueurs ont participé ! 
Grâce aux partenaires, tous les joueurs ont reçu un lot lors de la remise des prix précédée de l'intervention de Geneviève Courbois.

Toute la journée un stand présentait à la vente de l’artisanat mauritanien et des compositions décoratives réalisées par Nicole Gaussin, ainsi qu'une tombola pour gagner un tableau de Florentine Soyez.

Un grand MERCI à tous, particuliers et entreprises, pour leur générosité qui a permis aux bénévoles de remettre à l’Association la somme de 7 475,50 €, un véritable espoir pour les enfants. (Soit : 5 433 € de dons, 978,50 € de ventes, artisanat et tombola et 1 064 € de droits de compétition).


La journée de Mormal a rapporté aux enfants 24 418 € au total lors des 5 dernières éditions.

Jamais ces enfants n’ont été à ce point soutenus ! Ce sont 6 années de fidélité, de soutien et d'encouragement.


Merci du fond du cœur.

 

Octobre 2012

 

Déjà 11 années d’activités auprès des enfants !


Chers amis,

Nous tenons à vous remercier, vous tous qui par votre fidélité, votre courage nous aidez à construire notre mission en Mauritanie : aller vers les enfants les plus démunis dans les quartiers les plus déshérités d’Atar et agir vite pour leur redonner une alimentation et un nouveau départ pour résister aux maladies trop nombreuses ou à des conditions de précarité dramatiques au quotidien.

La faim … mot terrible ! Vécue la bas, elle prend une tout autre connotation, celle de la survie et demande aux parents un véritable challenge : faire vivre leurs enfants avec un peu de riz, pâtes ou pain. Quotidien dramatique qui amène un état de souffrance chronique !

Notre bouillie de 900 Kcal est sans aucun doute le seul support alimentaire de ces enfants.


« En Mauritanie, 1 enfant sur 3 souffre de malnutrition chronique » rappelle un représentant de l’UNICEF, « et 1 enfant sur 8 meurt avant 5 ans » !

Ces 11 années d’activité n’ont pas été sans déboires, ni difficultés de toutes sortes, mais elles ont aussi été sources d’expériences personnelles et prises de conscience de notre impact auprès de cette population.

D’année en année, nous avons appris à cerner l’urgence de l’aide que nous devions apporter. Les nombreux bénévoles sont venus épauler, organiser les équipes locales de chaque centre de nutrition, et je tiens à les remercier chaleureusement pour leur disponibilité et leur générosité.

Hélas, vous n’êtes pas sans ignorer les conditions tragiques imposées dans cette région du globe par une tension politique où sévit un terrorisme qui sans état d’âme, est venu détruire un début de promesses d’amélioration économique tuant du même coup par l’arrêt brutal du tourisme, des centaines de familles dépourvues de ressources.

Nous entrons dans la 12ème année de notre combat à nous : celui de la lutte contre la malnutrition et la pauvreté, et c’est avec une certaine fierté que je résumerai brièvement l’évolution progressive de notre travail sur place tout au long de ces années, évolution qui n’a pu se réaliser que grâce à vous !


C’est grâce à vous que « Les Enfants du Désert » sont présents :

dans 7 centres de la ville d’ATAR dans les quartiers les plus déshérités soit 394 enfants nourris, soignés (médicaments et visite médicale gratuite), habillés (3fois/an) et éveillés 

19 emplois dans les centres de nutrition ont été créés (6 maisons louées)

Dans l’oasis de TELLABE à 150 km d’ATAR : 50 enfants sont nourris chaque jour ainsi que 25 personnes  âgées nécessiteuses qui viennent prendre une bouillie à base de lait, sucre et pain écrasé.

A ATAR, 50 familles choisies à tour de rôle dans les différents quartiers sont soutenues chaque semaine avec une distribution de denrées aux plus déshérités recevant lait, riz, sucre, huile, et pâtes alimentaires.


Notre action est en priorité ciblée sur les enfants, mais nous intervenons aussi auprès de la population. 

La déstabilisation du pays voisin rend possible à l’heure actuelle la survenance d’évènements en Mauritanie.  Malgré l’arrêt brutal d’arrivées de missions médicales et la forte diminution de bénévoles, la formation de responsables mauritaniennes, initiée dans nos centres depuis 12 ans, nous permet de poursuivre à distance l’ensemble de l’activité. Par ailleurs, dans cet esprit, nous avons mis en place une véritable organisation à Atar consistant en un « conseil de direction » local, constitué de la responsable générale des centres et d’une responsable comptable, en étroite relation avec nous.

Nous sommes fiers d’ailleurs de voir la relève auprès de nos enfants assurée par les mauritaniens eux-mêmes.

Mais nous allons plus loin encore depuis 2012 :

L’aide et l’apport financier que vous nous apportez nous ont permis cette année de mettre sur pied deux beaux programmes humanitaires :

- la société FLEURY MICHON pour sa donation de 10 000 euros nous a permis depuis fin 2011 de nourrir 47 enfants les plus faibles avec un repas à midi de crudités+viande+légumes+yaourt+fruits en plus de la bouillie matinale pendant dix mois. Véritable succès de voir ces enfants prendre du poids et qui nécessite de trouver de nouveaux financements.

- EDD a également démarré le projet « jardin humanitaire » grâce à un don de 10.000 euros d’une société du groupe CB Richard Ellis (Conseil en immobilier d’entreprise) et à la générosité de deux amis mauritaniens (don du terrain et aide à l’investissement, don de semences…). Les investissements ont démarré en 2011, les plantations en janvier 2012. Compte tenu des contingences climatiques, EDD a privilégié la menthe et la Wassa (herbe à chèvres) en vue de la vente. Dans un second temps, il sera planté des légumes destinés pour partie à la confection des repas, et pour partie à la vente sur les marchés.

Ces 2 projets ne pourraient être efficaces sans votre aide ! Il y a tant encore à donner, organiser et planifier.

Nous lançons aujourd’hui une campagne de parrainage.

Avec un don de 10 ou 20 euros par mois, devenez partenaires de notre action et contribuez de façon soutenue à la survie de ces enfants en leur apportant les moyens nécessaires pour faire face à un quotidien qui les condamne.

MERCI de nous aider à pérenniser ces projets de la part de tous nos enfants d’ATAR !


La Présidente
Geneviève Courbois